[FR] Présentation de voyage à l’école

En janvier 2017, alors que je préparais ma nouvelle expédition: traverser l’océan Atlantique à la rame, ma tante, enseignante dans une école primaire, m’a proposé une mission:

Délivrer le courrier des enfants de sa classe à leurs correspondants en Guyane.

Cela faisait alors plusieurs années que je réfléchissais à partager mes expériences de voyage avec des enfants afin d’inspirer la prochaine génération à partir à l’aventure, découvrir le monde et de nouvelles cultures afin d’être plus tolérant et plus ouvert d’esprit.

J’ai donc accepté la mission et je me suis rendu à l’école primaire de Champ Bouvier à Jassan-Riottier dans l’Ain (proche de Lyon).

Clement Mas primary school travel presentation
Clément avec les CM1 et CM2 de l’école Champ Bouvier à Jassan-Riottier

Les enfants n’étaient pas encore informés de l’aventure. Nous leur avons donc fait deviner grâce à des questions liées à la géographie, le sport et l’environnement.

Puis, lorsque j’ai annoncé le projet, il y eu un moment de pause avant un “Oohhhhhh” général. À vrai dire, j’ai moi-même été surpris lorsque j’ai entendu parlé de traverser un océan à la rame la première fois en 2013 lorsque j’ai rencontré Ralph au milieu du désert Australien. Ceci dit, 4 ans plus tard, j’ai rejoint son expédition.

Les enfants m’ont alors remis leur courriers, bien emballés dans une pochette étanche, que j’ai ensuite placé dans un compartiment étanche du bateau.

Clement Mas rowing boat Atlantic ocean crossing

Après 48 jours en mer, nous avons été accueillis en Guyane par de nombreux locaux et également 2 enseignantes de l’école primaire Jacques Lony de Matoury. Nous avons convenu d’une date afin que je puisse délivrer les courriers aux enfants et partager notre aventure.

Cette fois, les enfants étaient bien au courant de la traversée car ils nous ont suivis et ont préparé des questions – beaucoup de questions!

Clement Mas primary school travel presentation
Clément avec les élèves de l’école Jacques Lony à Matoury en Guyane

J’ai ensuite accepté de ramener les réponses des courriers en France métropole avant la fin de l’année (mais cette fois ci, le voyage s’est fait en avion).

Ce fut une bonne occasion de retourner à l’école de Champ Bouvier. Les enfants étaient heureux de me revoir et ils ont pu passer une nouvelle heure à me poser des questions.

Clement Mas with primary school kids

Je me souviendrai toujours de cette traversée de l’océan à la rame mais également de ce partage avec les enfants et de tous ces visages curieux et enthousiastes.

Je me rappellerai également de ce moment où Nicole Payet, enseignante à l’école primaire de Matoury, m’a remercié d’avoir donné un peu de mon temps pour réaliser cette intervention. J’étais tellement content de cette expérience que cela m’a paru presque étrange d’être remercié.

Je n’ai encore aucun plan précis pour ma prochaine aventure mais je compte bien continuer de faire participer les enfants et peut-être les inspirer à réaliser de belles aventures eux-même d’ici quelques années.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *